Accord Catalyst : Les femmes membres de conseils d’administration au Canada

 

BLG
 




Chubb


CIBC

 

Cineplex
 

Coastcapital Savings

Denton
 

 

 

 

 

 


 

 

 

Metro

 



National Bank
 

Ontario Power Generation
 

PWC

 

 

Scotiabank

 

 

 

West Jet

 

 

Appel à l’action

Alors que les sociétés sont engagées dans une course à l’échelle mondiale pour obtenir des parts de marché et avoir accès aux meilleures idées et aux meilleurs talents, il n’a  jamais été aussi évident que les femmes dirigeantes d’entreprises sont essentielles au succès des affaires. 

Compte tenu de cette réalité, certaines mesures ont été mises en place pour augmenter la représentativité des femmes au sein des conseils d’administration des sociétés, dans des pays comme les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Norvège et l’Australie. Ces mesures, qui vont de l’obligation de divulgation de politiques relatives à la diversité jusqu’à l’établissement volontaire de quotas en vue d’atteindre un équilibre hommes/femmes au sein des conseils d’administration, trouvent leur inspiration dans les résultats convaincants des recherches qui démontrent que la diversité des sexes procure des avantages dans le processus décisionnel et le rendement des entreprises.  

On remarque l’absence du Canada — un pays qui compte pourtant la diversité au nombre de ses valeurs fondamentales — au sein du mouvement qui prône la diversité de la composition des conseils d’administration.  

En effet, selon l’Enquête Catalyst 2011 : Les femmes membres de conseils d’administration selon le classement Financial Post 500,  seulement 14,5 pour cent des sièges au sein de conseils d’administration du paysage corporatif canadien sont occupés par des femmes, une augmentation de seulement 0,5 pour cent depuis 2009.  Près de 40 pour cent des 500 sociétés classées par le Financial Post ne comptent aucune femme au sein de leur conseil d’administration. Plus de 46 pour cent des sociétés publiques faisant partie de ce même classement n’en comptent aucune.  Catalyst mène cette enquête sur une base bisannuelle et constate chaque année la très lente progression des résultats. 

Mais le statu quo peut changer — de fait, il doit changer si les sociétés canadiennes veulent demeurer concurrentielles à l’échelle mondiale. Augmenter la diversité des sexes au sein des conseils d’administration est un impératif commercial, et les conseils d’administration de sociétés doivent prendre des mesures intentionnelles afin d’intégrer, parmi leurs administrateurs, des femmes dirigeantes d’entreprises.

Catalyst lance aux sociétés canadiennes un appel à l’action afin d’augmenter la représentativité globale des femmes au sein des conseils d’administration et de la porter à 25 pour cent d'ici 2017. 

Indépendamment de la représentativité actuelle des femmes — certains conseils d’administration ne comptent en ce moment aucune femme administratrice, alors que d’autres en comptent 25 pour cent — toutes les sociétés du classement Financial Post 500 ont un rôle à jouer dans l’atteinte de cet objectif.   

Les sociétés qui acceptent appel à l’action de l’Accord Catalyst s’engagent à : 

  • Augmenter le pourcentage des femmes au sein de leur conseil d’administration d’ici 2017. 
  • Fournir à Catalyst des objectifs intérimaires relatifs à la représentativité de celles-ci, lesquels seront tenus confidentiels.

Pour encourager plus fortement les conseils d’administration à atteindre leur objectif en matière de diversité des sexes, le Conseil consultatif de Catalyst Canada s’engage à : 

  • Dresser une liste de femmes aptes à pourvoir les sièges de conseils d’administration, qui sera accessible à toute société qui adhère à l’Accord Catalyst.  

Dans un but de sensibilisation et d’encouragement au progrès, Catalyst s’engage à : 

  • Publier l’enquête bisannuelle intitulée Enquête Catalyst : Les femmes membres de conseils d’administration selon le classement Financial Post 500, qui inclut des listes de sociétés qui ne comptent aucune femme au sein de leur conseil d’administration et de sociétés qui en comptent au moins 25 pour cent.
  • Créer une catégorie « Champion de la diversité au sein des conseils d’administration », dans le cadre des Prix honorifiques de Catalyst Canada (The Catalyst Canada Honours), dont la remise se tiendra le 5 novembre  2012. 
  • Collaborer avec des firmes de recherche corporative en vue de développer un code de conduite relativement à la recherche de femmes qui sont aptes à pourvoir les sièges de conseils d’administration et accorder une reconnaissance aux sociétés qui sont engagées dans cette cause. 
  • Obtenir le soutien d’autres organisations qui reconnaissent l’importance d’augmenter la diversité au sein des conseils d’administration.

Grâce à cette approche stratégique et collaborative, Catalyst est confiante que le monde des affaires canadien deviendra un leader mondial dans le domaine du développement des opportunités pour les femmes, les conseils d’administration et les affaires.  

Pour adhérer à l’Accord Catalyst, veuillez contacter Meesha Rosa, Director, Corporate Board Services, (212) 514-7600, ext. 372, ou [email protected].